Créé en 2010, le Centre Pompidou – Metz est une décentralisation d’un établissement culturel public national, le Centre Pompidou – Paris. Se concentrant sur sa vocation primordiale, il entend être une plate-forme d’échanges entre la société française et la création. Il présente et fait découvrir toutes les formes d’expression artistique, en sensibilisant le public aux oeuvres majeures des XX° et XXI° siècles. Ayant pour ambition d’être un grand centre d’expositions et d’initiatives artistiques, il est le reflet de la création contemporaine. Ni une antenne nu une annexe, le musée est une institution soeur, autonome dans ses choix culturels. Il s’inspire du Centre Pompidou – Paris pour développer sa programmation. Pour cela, il puise dans les collections du Centre Pompidou – Paris, Musée national d’art moderne, détenant l’une des meilleures collections au monde dans le domaine de l’art moderne et contemporain. Le programme pluridisciplinaire est fondé sur des expositions temporaires innovantes et de niveau
international.


Le Centre Pompidou – Metz est l’un des musées français les plus visités hors de Paris. Le centre s’inscrit dans un projet d’urbanisation du quartier de l’Amphithéâtre. Considéré comme un élément fondateur de ce quartier, il a été créé par les soins de deux architectes, Shigeru Ban et Jean de Gastines. Le maître d’ouvrage est la communauté d’agglomération de Metz Métropole, en partenariat avec le Centre Pompidou – Metz. Le projet a été financé par la ville de Metz, le conseil général de la Moselle, le conseil régional de Lorraine, l’Etat et la Communauté européenne.


Vous pourrez découvrir jusqu’au 26 avril 2021 l’exposition consacré à Marc Chagall, Le passeur de lumière. Chagall a réalisé six vitraux de la Cathédrale Saint Etienne de Metz. En partenariat avec le musée national Marc Chagall de Nice, les maquettes de ses vitraux (Metz, Reims, Strasbourg, Mayence, Nice, Angleterre …) sont rassemblées et mises en correspondance avec des peintures, sculptures, céramiques et dessins. Vous pourrez y retrouver, entre autre, les vitraux de la chapelle du Saillant en Corrèze exceptionnellement montrés dans l’exposition. A travers son travail, Chagall montre sa vision de la Bible, qu’il considère comme « la plus grande source de poésie de tous les temps » occupant ainsi une place centrale dans son oeuvre. Les vitraux dévoilent un langage personnel de l’artiste qui racontent les différentes périodes de sa vie, de la Biélorussie à la France. L’exposition s’inscrit dans l’anniversaire des 800 ans de la Cathédrale de Metz.

Article de : Anaïs Mangin

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *